Plus de 5000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
TWAIN, Mark – Enfer ou Paradis ?

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Enfer ou Paradis ?

Le joyeux conteur de bonnes farces, Mark Twain, pince-sans-rire flegmatique est devenu vers la soixantaine un psychologue sérieux et, parallèlement à des récits bouffons, a signé aussi des nouvelles tendres et émouvantes, sans la moindre trace d’humour et proches du style de Dickens ou d’Alphonse Daudet comme Enfer ou Paradis ?

À la question : « Le mensonge est il péché nuisible toujours interdit ou nécessité parfois recommandée et bienfaisante ? » répondent, par leur comportement, deux vieilles tantes dévotes au chevet de leur sœur veuve et de leur jeune nièce atteintes de la fièvre typhoïde.

Traduction : Michel Epuy (1876-1943).

Enfer ou Paradis ?

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 788 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
ROUSSEAU, Jean-Jacques – Fragments sur les mœurs

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 12min | Genre : Philosophie


Jean Jacques Rousseau Emile ou de l education

Quelques aphorismes ou fragments retrouvés dans les papiers de J.-J. Rousseau, classés sous le nom de Fragments sur les mœurs.
On pourra les lire dans l’édition des Œuvres complètes de la Pléiade, Tome III, dans le chapitre Fragments politiques, pp. 498-500.

> Écouter un extrait : Fragment 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 689 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MALOT, Hector – Le Mariage de Juliette

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 7h 4min | Genre : Romans


Hector Malot

Extrait : « Depuis que madame Daliphare savait son fils amoureux de Juliette, elle avait examiné toutes les probabilités qui pouvaient se présenter comme conclusion à cet amour.
Cependant il y en avait une qui n’avait point traversé son esprit : c’était celle dans laquelle Juliette ne devenait pas folle de joie en apprenant que son mariage avec Adolphe était assuré.
Selon madame Daliphare, il devait alors se produire une explosion de reconnaissance qui jetait Juliette dans ses bras.
C’était bien le moins. Un pareil mariage ! On ne passe pas ainsi tout à coup de la pauvreté à la fortune sans un trouble de joie.
Aussi fut-elle déconcertée en voyant la froideur de Juliette. Mais ce moment de surprise dura peu, et bien vite elle trouva une explication à l’attitude de Juliette.
- Elle veut se faire valoir, se dit-elle.
Et comme elle connaissait toutes les roueries à l’usage des commerçants qui veulent parer leur marchandise, elle se promit de ne pas se laisser prendre à cette ruse. Mais elle ne se fâcha pas, et, au fond du cœur, elle fut plutôt satisfaite que blessée de rencontrer chez sa future belle-fille cette force de caractère et cette habileté de conduite.
- Ce sera une femme qu’on ne mettra pas dedans facilement.
Elle aimait les gens qui « ne se laissent pas mettre dedans », et, comme elle avait conscience de sa supériorité, il lui plaisait d’avoir affaire à ces gens-là. La lutte la stimulait et l’égayait. »

La deuxième partie de ce roman, Une belle-mère, sera très prochainement disponible sur notre site.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 156 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOURMONT, Rémy (de) – Stratagèmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Poésie


Edmond Aman-Jean - Farniente (1895)

Quelques pages très poétiques où la sensualité et l’érotisme se trouvent sublimés par l’érudition.

Stratagèmes (1894) (du recueil Histoires magiques, comme Celle qu’on ne peut pas pleurer ou L’Autre est une promenade dans des souvenirs amoureux qui peut ne pas affecter les lecteurs et les lectrices de la même manière.

« Nous recommençons à pétrir les amusantes soies. Les mystiques bleus surgissent, pâlissant les rouges et faussant les verts. Adieu, les herbes, les ombres virescentes promenant sur l’eau des reflets de retroussis ! Adieu les pourpres brûlés par le désir ! Adieu, charnels pourpres !… Les fenêtres ouvertes sont bleues, nous voici partis vers des ciels pâles… Pourtant, je reprends pied : au contact de ce velours bleu vert j’ai sauté de la nacelle et je te retrouve, Galathée, je baise le bleu vert des veines qui se ramifient à tes poignets… Vert ? De quel vert ? Non, bleu, décidément, ce poignet, par les bleus qui le ceignent de leurs ombres bleues… Ô Sang ! emporte-moi vers le cœur de Galathée, ô galop chimérique des veines, emporte-moi ! Et là prends-moi, galop chimérique des artères, prends-moi et promène-moi par les allées secrètes et par l’intimité de sa chair… »

Illustration : Edmond Aman-Jean, Farniente (1895).

Stratagèmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 204 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Anthony – Le Domaine de Belton (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 34min | Genre : Romans


Le Domaine de Belton

Le début : « Mistress Amadroz, femme de Bernard Amadroz de Belton et mère de Charles et de Clara, mourut quand ses enfants avaient huit et six ans, leur faisant ainsi éprouver le plus grand malheur qui puisse atteindre des enfants nés dans une telle position sociale. Ce malheur fut encore aggravé par le caractère du père. M. Amadroz n’était pourtant pas un méchant homme, ni même ce qu’on appelle un homme vicieux ; mais il était paresseux, insouciant, et, à l’âge de soixante-sept ans, âge auquel le lecteur fait sa connaissance, il n’avait encore fait aucun bien en ce monde. Il avait fait un grand mal, car son fils Charles s’était suicidé, et cet affreux événement avait été amené en partie par l’incurie du père.

Le château de Belton est une jolie résidence située au milieu d’un parc bien boisé, au pied des collines de Quanton, dans le comté de Somerset. Les maisons de la petite ville de Belton sont groupées aux portes du parc.

Peu d’Anglais connaissent bien les beautés de leur pays, et cette partie du comté de Somerset est une des plus ignorées. Rien de charmant pourtant comme ses riches vallées, ses ravins au fond desquels court une petite rivière aux eaux profondes, et sur les pentes abruptes ses vieux chênes dont la vie semble s’être retirée depuis des années, mais qui chaque printemps se couvrent encore d’un maigre feuillage… »

Traduction : Eugène Dailhac (S. XIX).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 324 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MICHELET, Jules – Notre France (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Histoire


Mont Saint-Michel

Jules Michelet écrivait : « Je voudrais que dans tout ouvrage d’éducation circulât une chaude idée de la patrie ».

Dans Notre France, sa géographie, son histoire (1866), il exploite cette idée.

« Vous voulez un exemple du merveilleux secours que la géographie peut prêter à l’histoire, lisez Notre France qui par sa forme narrative et descriptive, attrayante dans le détail et dans l’ensemble, pourra être mise au nombre des livres récréatifs qui instruisent le lecteur en l’amusant. Personne ne se plaindra, j’en suis sûre, de trouver dans celui-ci des paysages vrais, de l’histoire réelle, des héros qui ont vécu, dont les noms sont bons à retenir, car ce sont nos saints, les saints de la patrie ! » (Préface posthume de 1916 signée de Madame Jules Michelet)

La France à vol d’oiseau est le deuxième chapitre:
« Il ne suffit donc pas de tracer la forme géographique des provinces, il y a nécessité de les étudier aussi historiquement selon leurs associations politiques, c’est-à-dire en longitude, du Nord au Midi, devoir comment l’histoire a violé la géographie. [...] Et d’abord, contemplons l’ensemble de la France, pour la voir se diviser d’elle-même. [...] On l’a dit, Paris, Rouen, le Havre, sont une même ville dont la Seine est la grande rue. Éloignez-vous au midi de cette rue magnifique, où les châteaux touchent aux châteaux, les villages-aux villages ; passez de la Seine-Inférieure au Calvados, et du Calvados à la Manche, quelles que soient la richesse et la fertilité de la contrée, les villes diminuent de nombre, les cultures aussi ; les pâturages augmentent. Le pays est sérieux ; il va devenir triste et sauvage. Aux châteaux altiers de la Normandie vont succéder les bas manoirs bretons. »

L’Île de France – Paris – Patrie clôt le livre :
« Mais il ne faut pas prendre la France pièce à pièce, il faut l’embrasser dans son ensemble. C’est justement parce que la centralisation est puissante, la vie commune, forte et énergique, que la vie locale est faible. Je dirai même que c’est là la beauté de notre pays. Il n’a pas cette tête de l’Angleterre monstrueusement forte d’industrie, de richesse ; mais il n’a pas non plus le désert de la Haute-Écosse, le cancer de l’Irlande. Vous n’y trouvez pas, comme en Allemagne et en Italie, vingt centres de science et d’art ; il n’en a qu’un, un de vie sociale. L’Angleterre est un empire, l’Allemagne un pays, une race ; la France est une personne. »

Illustration : Vue aérienne du Mont Saint-Michel.

La France à vol d’oiseau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 336 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MACÉ, Jean – Contes du Petit-Château

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h | Genre : Contes


Senergues

Jean Macé est une des plus grandes figures de l’Éducation Nationale. On trouve dans presque toutes les villes de France une école qui porte son nom.

Jean Macé (1815-1894) est un écrivain, journaliste et enseignant français. Il a fondé la Ligue française de l’enseignement. De son nom complet Jean François Macé, il est l’un des principaux acteurs de l’histoire de la naissance de l’école républicaine au même titre que Jules Ferry même si ce dernier est plus connu de nos jours.

Le 15 novembre 1866, il fonde la Ligue française de l’enseignement. Celle-ci prend aussitôt une dimension nationale et diffuse l’idéal de Jean Macé sur tout le territoire : une école capable d’éduquer tout le peuple, de le stimuler, de le mobiliser sur le plan civique. Jean Macé travaille, en effet, dans la perspective de fonder une instruction laïque, gratuite, obligatoire, citoyenne et patriotique. Il définit ce projet dans Morale en action (1865), Les Vertus du républicain (1868), La Séparation de l’Église et de l’École (1870).
Il est élu sénateur inamovible en 1883.

« Pour ceux qui veulent la République, la vraie, celle de la liberté, il est bien évident que notre peuple n’en sait pas assez, et que le premier besoin de ce pays est d’être couvert de sociétés d’instruction. »

« Pour ceux qui rêvent le retour en arrière, notre peuple en sait trop, ce n’est que trop clair maintenant, et ce qu’il y aurait à faire ici, si c’était possible, ce serait des sociétés de désinstruction. »

« Notre chemin à tous, gens de la Ligue, est forcément le même : faire penser ceux qui ne pensent pas ; faire agir ceux qui n’agissent pas ; faire des hommes et des citoyens. »

> Écouter un extrait : Bibi, Baba et Bobo.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 457 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WELLS, Herbert George – Le Royaume des fourmis

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Le Royaume des fourmis

La liste des œuvres de H.G. Wells est considérable.

Le Royaume des fourmis est une nouvelle qui provoque l’horreur : l’invasion par les insectes ennemis du genre humain… qu’ils peuvent anéantir.

« Vers 1920, les fourmis posséderont la moitié du cours de l’Amazone. Je fixe à 1950 ou 1960, au plus tard, leur découverte de l’Europe »,

termine, en se trompant heureusement, l’auteur de cette nouvelle alarmante.

Note entomologique de 2015 : Myrmecia est un genre de fourmis pouvant atteindre plus de 40 mm de longueur (la plus petite espèce mesure 15 mm de long). La totalité des quelque 90 espèces sont endémiques à l’Australie.

Dans Le Monde comme volonté et comme représentation, Arthur Schopenhauer cite les Myrmecia comme exemple des conflits et du besoin constant de destruction dans notre « volonté de vivre »:

« Dans ce genre, la fourmi bouledogue d’Australie présente un exemple frappant. Lorsqu’on la coupe en deux, une lutte s’engage entre la tête et la queue : celle-là commence à mordre celle-ci, qui se défend bravement avec l’aiguillon contre les morsures de l’autre ; le combat peut durer une demi-heure, jusqu’à la mort complète, à moins que d’autres fourmis n’entraînent les deux tronçons. Le fait se renouvelle chaque fois. »

Traduction : Henry-David Davray (1873-1944) et Bronisław Kozakiewicz (1858-1924).

Le Royaume des fourmis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 474 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AL TURABI, Ogail – De l’art de gouverner (Extraits)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 10min | Genre : Contemporains


Ogail Al Turabi - De l'art de gouverner

Ogail Al Turabi est un jeune auteur contemporain.

Écrit en vers, De l’art de gouverner ne pourra que charmer les amoureux de la langue française.

« Que le monde serait beau si tous nos dirigeants mettaient en pratique ces paroles de sagesse ! » Michel Chevalier, éditeur.

« J’ai lu avec une grande attention votre livre. C’est un beau livre de sagesse, de spiritualité vivante. On pourrait presque croire qu’il a été écrit par un sage d’une autre époque. Je pense que c’est une belle réussite, parce qu’on entend souvent dire qu’il n’y a plus de sage ou de sagesse à notre époque. Or, votre livre est comme une ouverture, il nous montre qu’une Sagesse est possible ; et cela fait du bien, beaucoup de bien. Je pense que c’est un livre qui s’adresse surtout à l’âme, et qu’il ne peut qu’inciter celui qui le lit à essayer de s’améliorer. » Ahikar

Avec l’aimable autorisation de l’auteur et des Éditions Stellamaris.

> Écouter un extrait : 01. Étude de l’éloquence.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 881 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Trois Contes pour enfants

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Tony sans soin

On ignore généralement qu’Honoré de Balzac a écrit quelques contes pour la jeunesse qui ont souvent été des récompenses des distributions de prix en fin d’année scolaire.

Tony sans soin à faire lire aux enfants qui aiment le désordre :

« Aujourd’hui, si vous prêtez quoi que ce soit à Tony, Tony vous le rend propre, sans déchirures ni taches. Il est le premier venu à l’école. En ne perdant point ses gants, il n’a plus d’engelures aux mains. Ma mère ne dépense plus aidant d’argent en livres, car il a soin des siens. Enfin, il s’est corrigé. »

L’Ours et le forgeron punit ceux qui n’aident pas quand on les appelle au secours :

« En écoutant cette histoire de la grand-mère, Georges comprit que c’était à lui que la morale s’adressait ; tout penaud, il baissait la tête, tandis que tous lui lançaient un regard très significatif. Aussi, à peine fut-elle achevée qu’il s’élança dans le jardin, afin d’y cacher sa rougeur et son dépit et aussi, espérons le, pour y réfléchir au moyen de se corriger. »

Fleurette, choisie par la reine des fées, empêche l’Ouragan de nuire :

« Fleurette est donc demeurée la sœur des fleurs et l’amie des petits enfants. »

Illustration : Tony sans soin, Hetzel, 1853.

> Écouter un extrait : Tony sans soin.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 687 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :