Plus de 6000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
MILOSZ, Oscar V. de L. – Épître à Storge

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Philosophie


Lovis Corinth - Homme pensant

Le 14 Décembre 1914, Milosz a connu une illumination, une vision divine qu’il décrit dans L’Épître à Storge, publiée en 1917 : « Vers onze heures du soir, au milieu d’un état parfait de veille, ma prière dite et mon verset quotidien de la Bible médité, je sentis tout-à-coup, sans ombre d’étonnement, un changement des plus inattendus s’effectuer par tout mon corps. Je constatai tout d’abord qu’un pouvoir jusqu’à ce jour-là inconnu, de m’élever librement à travers l’espace m’était accordé ; et l’instant d’après, je me trouvais près du sommet d’une puissante montagne enveloppée de brumes bleuâtres, d’une ténuité et d’une douceur indicibles. » Cette vision poétique d’inspiration mystique est précédée d’un essai métaphysique sur le temps, l’espace, la matière que, seuls, les philosophes accoutumés à pareils hermétismes peuvent apprécier comme il le mérite.

« L’illimité est l’ennemi des échappatoires. Il lui faut la sagesse de l’affirmation totale ou la folie de la négation absolue. Il m’est libre d’assigner des bornes à la matière aussi longtemps que je situe un objet seulement par rapport à un autre, dans un espace d’agencement ou d’orientation ; mais aussitôt que je suppose un total absolu de matière, ce n’est plus par opposition à un objet et dans un espace descriptible, mais bien dans l’immesurable, dans ce que j’appelle l’espace pur, que je lui assigne sa place ; et là, toute détermination s’évanouit. Posé mentalement dans cet espace pur, l’infinitésimal de matière comble l’infini de l’étendue. »
« L’espace et le temps semblent avoir été préparés de longue main pour nous recevoir ; cependant, toutes nos inquiétudes nous viennent du besoin de situer cet espace même et ce temps ; et l’opération mentale par laquelle, faute d’un autre lieu au contenant imaginable, nous leur assignons une place en eux-mêmes, en les multipliant et divisant à l’infini, n’ôte rien de ces terribles angoisses, – de ces angoisses d’amour, Storge, – qui nous poursuivent jusqu’aux confins de la Vallée de l’Ombre de la Mort. »
« Mais nous mourrons, Storge, et nous entrerons dans cet état béni où multiplication, division et rhythme sans cesse insatisfaits trouvent le nombre suprême absolu, et la finale immuable, parfaite, de tout poème. C’est le second amour, Storge, c’est l’Elysium de Maître Goethe, c’est l’Empyrée du grand Alighiéri, c’est l’Adramandoni du bon Swedenborg, c’est l’Hespérie de l’infortuné Hölderlin. Il est déjà ici – mais que désigne, ô Storge, ce mot ici ? – oui, et répandu dans l’universelle matière, dans la matière infinie, donc privée de mouvement et de lieu. »

Épître à Storge.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 441 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
BOISSIER, Gaston – L’Esclave à Rome

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 50min | Genre : Essais


Pompéi, Atrium

Marie Louis Antoine Gaston Boissier, né à Nîmes le 15 août 1823 et mort à Viroflay le 10 juin 1908, est un historien et philologue français.
Le texte L’Esclave à Rome est extrait d’Études de mœurs romaines sous l’empire dans la Revue des deux mondes en 1868.
« Les esclaves que contenait une grande maison romaine provenaient de deux origines différentes : ou ils avaient été achetés, ou ils étaient nés dans la maison même d’un père et d’une mère esclaves. [...]
En vain Rome, qui semblait comprendre par moments d’où lui venait le mal dont elle périssait, s’est-elle étudiée à rendre le sort de l’esclave plus doux, en vain a-t-elle introduit dans ses lois ces principes d’humanité qui étaient depuis longtemps dans ses mœurs : ses efforts n’ont servi de rien, elle n’a pu se soustraire à l’influence d’une institution mauvaise dont c’est la destinée fatale d’entraîner à leur perte tous les pays où elle a régné. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 332 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – L’Éclat d’obus (Deuxième Partie, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 11min | Genre : Romans


L’Éclat d’obus

Stéphane d’Andeville a rejoint Paul Delroze sur le front. Il l’accuse d’être parti en abandonnant sa femme Elisabeth. Paul veut apprendre ce que sait son beau-père sur la mystérieuse femme du tableau. Ils se disputent. Puis Paul capture le major Hermann, cet homme qui ressemble tellement à la mystérieuse femme responsable de la mort de son père. Mais le major Hermann parvient à prendre la fuite à la faveur d’une attaque allemande. Paul est blessé. Pourtant, une fois remis, il repart pour une mission secrète du côté prussien. Bernard d’Andeville l’accompagne. Tous deux découvrent un tunnel aux dimensions étonnantes apparemment creusé par les Prussiens. Quand Bernard s’émerveille des dons d’observation et de déduction de Paul, et qu’il le compare à Arsène Lupin, Paul lui répond qu’il ajustement rencontré Arsène Lupin au cours de sa convalescence…

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 91 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Le Loup, le renard et les trois petits lapins (Suite et fin)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 16min | Genre : Contemporains


Le Loup, le renard et les trois petits lapins

Voici la fin de l’histoire du Loup et des Petits Lapins. Cet épisode montrera aux grands bien plus qu’aux petits l’image d’un monde meilleur où il fait bon vivre. De nombreuses expressions complexes ou alambiquées parsèment le récit. Si l’on veut lire l’histoire aux plus jeunes, il faudra soit expliquer soit simplifier. De toute façon, tout est bien qui finit bien et c’est l’essentiel.

Un grand merci à Isabelle, qui a illustré ce conte.

Et un grand merci à Shmuel, qui a écrit cette histoire pour les jeunes audio-lecteurs de Littératureaudio.com.

Accéder aux épisodes précédents : première partie, deuxième partie.

Le Loup, le renard et les trois petits lapins (Suite et fin).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 183 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Innocent condamné à mort injustement

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Histoire


Jean-Baptiste Lallemand - Place des Cordeliers à Lyon

Innocent condamné à mort injustement

« La justice humaine est si faillible de sa nature, qu’il n’est que trop commun de voir des innocens condamnés sur des dépositions fausses, faites par des témoins de bonne foi, et sur des arrêts rendus par des juges intègres. On ne peut que gémir sur ces fatales erreurs, qui laissent échapper les vrais coupables, et portent le trouble et la désolation dans,des familles sans reproche. »

Illustration : Jean-Baptiste Lallemand, Place des Cordeliers à Lyon et de la colonne sur laquelle est représentée la Gnomie (178?).

Innocent condamné à mort injustement.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 183 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROLLAND, Romain – L’Éclair de Spinoza

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 18min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

Dans ce bref texte paru en revue en 1926 et destiné au grand projet autobiographique inachevé Le Voyage intérieur, Romain Rolland ne cherche pas tant à résumer la pensée de Spinoza qu’à transmettre, avec le lyrisme qui lui est propre, le choc de la découverte de l’éthique durant son adolescence, « l’éclair » que fut pour lui la philosophie du grand Baruch.

Bien avant Gilles Deleuze, Romain Rolland esquisse en conclusion un surprenant parallèle entre Spinoza et Nietzsche, et achève son texte par un extrait de l’Ode à la joie du poète allemand romantique Friedrich von Schiller, subliminal clin d’œil à cette autre figure majeure de son panthéon personnel, Beethoven, qui immortalisa ce poème dans le finale de sa 9e symphonie…

L’Éclair de Spinoza.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 269 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GLADÈS, André – Amour sans ailes

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 39min | Genre : Nouvelles


Amour sans ailes.gif

Cette mélancolique nouvelle d’André Gladès (de son vrai nom Marie-Nancy Vuille, 1867-1906) est parue dans La Revue hebdomadaire en 1893.

« Beatrice Shell, frileusement rapprochée de la cheminée, présentait l’un après l’autre à la flamme ses minces souliers de satin noir dont la pointe, brodée de jais, renvoyait des étincelles. Elle était admirablement belle, d’une beauté de Madone, pure, sérieuse, pénétrante ; il fallait être elle pour oser encadrer son visage, déjà un peu émacié, dans ces nobles bandeaux ondulés si difficiles à porter pour celles qui n’ont pas un ovale irréprochable. Ses yeux, noirs et profonds comme une nuit de velours, étonnaient par leur expression d’intime douleur : on eût dit qu’elle avait au cœur une blessure subtile qui saignait invisiblement et que ses magnifiques yeux tristes imploraient la pitié de chacun. Tout en elle intéressait ou charmait : sa grâce délicate et souffrante, la bonté qui émanait d’elle, ses toilettes d’un deuil atténué, la douce mélancolie que lui avait laissée la mort d’une sœur bien-aimée. Tout le monde dans l’hôtel adorait Beatrice. »

Amour sans ailes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 275 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Maladie, Médecine, Génération

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Philosophie


Encyclopédie - Planche « Anatomie, Écorché vu de dos»

Voltaire substitue à son article sur Maladie, médecine un dialogue amusant entre une princesse nulle en anatomie et un médecin qui lui apprend tout sur la santé.

« Je suppose que son médecin lui dise : « Madame, pour que vous vous portiez bien, il faut que votre cerveau et votre cervelet distribuent une moelle allongée bien conditionnée dans l’épine de votre dos jusqu’au bout du croupion de Votre Altesse. »»

Les quelques lignes sur Génération ont le même ton humoristique :

« Je dirai comment s’opère la génération, quand on m’aura enseigné comment Dieu s’y est pris pour la création. »

Illustration : Encyclopédie – Planche « Anatomie, Écorché vu de dos» (1762).

Maladie, médecine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 272 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POUVILLON, Émile – L’Ancienne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


L'Ancienne

Cette courte mais si poétique nouvelle d’Émile Pouvillon (1940-1906) est parue dans La Revue hebdomadaire en 1893.

« L’ancienne descend. Et voici venir au-devant d’elle, du fond de la combe, celui qu’elle vient visiter, le chêne. Un pas encore, et de la base au faîte, il apparaît tout entier. Formidable et paisible, il s’érige échelons par échelons, avec la torsion des maîtresses branches, avec l’enchevêtrement léger des ramures, il monte, il s’étale, il règne. Les autres arbres à côté, charmes, ormeaux, tilleuls, quelques-uns déjà vieux cependant, rongés de mousse, atteignent à peine à sa fourche la plus basse. Plus humbles, comme un peuple enfantin, les chêneteaux nés de ses semences fourmillent à ses pieds, et lui, l’ancêtre, les garde sous la retombée de ses frondes, pareilles à des mains bénissantes. »

L’Ancienne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 318 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JEHAN-RICTUS – La Messe chez le bistrot

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


Santiago Rusiñol - Café des incohérents

Le poète chansonnier Jehan-Rictus (1867-1933) (anagramme imparfaite de Jésus-Christ) est l’auteur de l’article paru en 1919 La Messe chez le bistrot sous intitulé Essai sur l’ésotérisme des choses familières.

Il assimile une réunion de buveurs dans un bistrot à une assemblée de fidèles dans une église et accumule tous les détails renforçant ce rapprochement symbolique.

« Peu à peu, je suis frappé par l’analogie existant entre la scène qui se déroule et la cérémonie eucharistique. J’ai beau vouloir échapper à cette vision, tyranniquement elle s’impose à mon esprit, et, malgré moi, j’en découvre et interprète l’ésotérisme. Les accessoires m’y aident même ; tout, jusqu’aux phrases des protagonistes, dont le sens caché se dévoile, m’apparaît sous l’angle chrétien, et j’en consigne ici l’exégèse inattendue. »

Illustration : Santiago Rusiñol, Café des incohérents (1889-1890).

La Messe chez le bistrot.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 329 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :